Real Wedding Season 11 Episode 2 – Les pieds dans l’eau

20
(C) Maxime Vantorre / Le photographe de mon mariage

C’est la rentrée des classes sur le blog, et promis, on sera plus studieux ici bas, car même après 6 ans, j’ai toujours des choses à vous dire figurez vous ! Merci d’être toujours fidèles malgré ma présence en pointillés ! Pour démarrer avec douceur, un vrai mariage qui sent bon le sable chaud.


La bonne nouvelle du vendredi chez Delphine Manivet

1

Chouette chouette chouette. Delphine Manivet vous propose une toute jolie robe, toute bien confectionnée avec de belles matières MADEINFRANCE, à prix doux pour cette qualité (1250 euros)


Real Wedding Season 10 Episode 9 – Mariage bucolique en ville

1

(C) Rebecca Bowring

Par une chaude journée d’été (si si il y en a eu une poignée cette année), Sarah et son amoureux se sont dit oui en plein cœur de la ville de Genève. Des lieux féeriques, incroyables, à tomber par terre (ok je me calme).


Saison 2014 en 10 robes

otaduy

Si j’avais “seulement” 10 robes à essayer pour mon mariage imaginaire 2014, cela serait celles-ci.
Ohhhh j’aimerais être à votre place !!


Real Wedding Season 8 Episode 2 – Lace and grace

(C) Louis Paul Ordonneau

Chouette ! Pleins de jolis mariages dans ma boite aux lettres. Et celui-là j’aurais drôlement aimé y être… Perrine nous fait la joie de partager les photos de son tout récent mariage en Touraine.

Un mariage frais et contemporain pour une mariée modeuse au look pile poile parfait.

Et une robe que j’adore, Gaetan de Delphine Manivet, toute en dentelle avec un joli décolleté dans le dos ultra féminin et une mini traine pour la touche princesse. Une paire de souliers Miu Miu rose nude et confortables, une mignonne couronne en soie Delphine Manivet (et oui !)  sur la tête, et bim, une combinaison par-faite. Perrine a eu la bonne idée d’avoir amené dans ses bagages un copain coiffeur ultra pro, qui lui a réalisé ce joli carré wavy. On surlike !

Mini enfants d’honneur modèles, avec des petites filles à croquer en Delphine Manivet pourLa Redoute (définitivement une super collection ! Perrine y avait d’ailleurs choisi la robe blanche dos nue pour son mariage civil).

(C) Louis Paul Ordonneau

Au cœur d’une vieille ferme (Le Domaine des Quatre Saisons) les invités ont pu profiter d’un cocktail sous un beau soleil suivi d’un diner dans la grange au combiné romantique pierres apparentes-voilages. Pour la déco, une super idée : Perrine avait donné à chaque table le nom d’un mois de l’année et placé sur chacune un calendrier Deyrolle 2012. Pour les cadeaux d’invités, petits pots de confitures maison (toujours une bonne idée).

Côté ambiance, quelle joie ! Et les photos – chics-pas-tartes-et-lumineuses – du talentueux Louis Paul Ordonneau (souvenez vous je vous en parlais ici) reflètent parfaitement l’atmosphère festive et bons copains de la journée. Les témouines toutes en color block. Des photos de groupe décalées et festives.

(C) Chloé Spitalier

(C) Louis Paul Ordonneau

Les mariages cuvée 2012, on en redemande ! N’hésitez pas à nous envoyer vos photos les newlyweds… lamodeusesemarie@gmail.com

Merci Perrine et CONGRATS (et mets ta robe sous cloche dans ton appart pour pouvoir l’admirer tous les jours du reste de ta vie – elle est trop belle…)


Delphine Manivet 2013 — une longueur d’avance (comme toujours)

Encore une fois je brillais pas mon absence au défilé de la créatrice de mon coeur, Delphine Manivet. Heureusement une jolie vidéo nous permet de découvrir les robes de la collection 2013. Et encore une fois, c’est beau, romantique et contemporain, toujours dans le ton juste, jamais de trop, jamais de pas assez. Je me pose souvent la question de comment les designers mariage arrivent à imaginer tous les ans  des collections reflétant leur “style” sans jamais créer deux fois le même modèle. Ici, démonstration que lorsqu’on a un immense talent, on sait interpréter la robe blanche de mille et une façons sans jamais de “déjà vu”.  Delphine Manivet, souvent copiée, parfois critiquée (ouh les jaloux!), jamais égalée.

Enjoy les futures mariées 2013, vous avez l’embarras du choix !!


Real Wedding Season 8 Episode 1 – Du classique, du chic, du cool

(C) Les Productions de la Fabrik

Ahhhh, enfin, ils sont de retour les real weddings ! Et pour ouvrir notre saison 8 (le temps passe !), un mariage romantique à souhait saupoudré de modernité et d’une ambiance magique, entre Toulouse et Montauban.

Et tout d’abord, on ne change pas une équipe qui gagne, une mariée de Delphine Manivet nouvelle vague, qui avait choisi un de mes modèles chouchou, Adrien – top en dentelle guipure et dentelle de Calais – jupe en plumetis. Le plumetis, je vous ai bien bassiné avec le plumetis. Avouez que le résultat est TROP BEAU ? Oui ma période fan n’est pas encore passée.

Comme accessoires, choix 20sur20 avec une jolie paire de souliers Repetto pastels, et un bijou (Les Cerises de Mars) porté sur un chignon “cool” (= on dirait presque que la mariée se l’est fait mais en fait il va tenir toute la soirée).

La réception s’est déroulée dans un endroit superbe, l‘orangerie de Rochemontès (à marquer dans votre carnet wedding si vous vous marier dans le coin), “que l’on a choisie pour son côté simple et bucolique, et qui est gérée par une femme hyper sympa et aidante dont c’est la propriété familiale” nous explique Aygline.

Une lumière incroyable pendant le cocktail, si bien capturée (comme toujours) par Peggy des Productions de la Fabrik, assistée de Natacha Desreumeaux.

Pour la décoration des tables, quelle merveille ! Une déco blanche quasiment monochrome mêlant renoncules, roses et frésia, réalisée par Nathalie Guillot, une décoratrice toulousaine inspirée (retrouvez-la sur son site web). Sur la table des mariés, un arbre “merveilleux”, fleuri et parsemé de suspensions de bougies et de fleurs. Magique ! Et un “chemin” de fleurs et de lumières disposés dans des petits vases et timbales en métal argenté. Sur chacune des tables, les mêmes combinaisons de récipients argentés, bougies et fleurs, posés sur des miroirs.

Des petits oiseaux en papier, créés patiemment par la petite sœur de la mariée (10 ans, beaucoup de talent) indiquaient le nom des invités à chaque table.

Mention spéciale pour le joli plan de table et ses cartes illustrées par la graphiste Anais Marzo (www.anaismarzo.com).

Merci Aygline d’inaugurer avec grâce cette nouvelle saison de vrais mariages … de très belles photos pour un très beau mariage !

Bravo à Peggy pour les photos (vous en retrouverez plus ici) !

Et à bientôt pour un prochain épisode !


L’exclu du jour : Nouvelle collection Delphine Manivet “autour du mariage”… pour votre brunch, voyage de noce etc.

Robe bain de soleil et couronne de fleurs, Delphine Manivet

Delphine Manivet est trop sympa. Après avoir exaucé le vœu de tant d’entre nous qui rêvaient de robes DM accessibles à toutes (via sa collaboration avec La Redoute– by the way totalement validée par la grande Nessa herself) elle a écouté les prières de ses petites mariées qui lui disaient « j’adore ma robe, mais j’aimerais trop aussi un ensemble pour le brunch du lendemain, un maillot et une tenue mimi pour mon voyage de noce etc etc etc ». Et comme elle a plus d’un tour dans son sac, de l’inspiration sans faille, et le goût de la nouveauté toujours et encore, elle a bossé en cachette sur une collection « autour du mariage » qui complètera à merveille la collection mariée, et qui sera disponible avant l’été, en boutique et sur le web.

Ça va ressembler à quoi ? Voici un aperçu qu’une petite fée m’a envoyé en cadeau bonux avant tout le monde (Merci !), un “bain de soleil” sexy-rexy à enfiler sur votre maillot rose poudré et qui fera bondir Jules.  Delphine Manivet a  aussi tweeté de ses petites mains, une photo d’un autre modèle de cette collection, ambiance brunch à la cool.

Alors stay tuned, ça promet d’être chouchou bidou.


Une collection de bijoux “Les Cerises de Mars” pour Delphine Manivet


(C) Les Cerises de Mars – Delphine Manivet

C’est parfois dur dur de trouver de jolis bijoux pour accessoiriser sa robe de mariée sans tomber dans le look sapin de Noel. La bonne nouvelle est que la marque Les Cerises de Mars (que je ne connaissais pas mais c’est vrai qu’ils ont des choses trés choutes) a créé une collection de collier/bracelet/headband en exclusivité pour Delphine Manivet. On retrouvera dans cette collection les codes de notre créatrice chouchoute, un peu de vintage, de mignons rubans associés à la touche Les Cerises de Mars, à savoir des pièces “polyvalentes” que l’on peut porter tour à tour en bracelet, collier ou headband.

Alors, où, quand, quoi, comment? La collection sera en vente chez Delphine Manivet et sur son site web mais aussi sur le site Les Cerises de Mars dès février 2012!


Les essentiels du mariage – 4 – La robe

J’aurais pu dire « l’essentiel » du mariage – en tous cas pour moi, la robe a été si ce n’est l’essentiel (c’est l’amuur) mais le poste le plus fun, cool, génialissime et-fastoche-ouh-la-la-j’ai-hate-de-marier-ma-fille-mais-je-suis-sure-que-j’aurais-trois-garcons-bouh.

Une fois que Julo s’est ENFIN décidé à nous sortir LA question, une fille normalement constituée commence à gamberger sur ce qu’elle va porter le grand jour dans les deux ou trois minutes qui suivent  (si elle n’a pas déjà créé un dossier spécial top secret « robes » sur son ordi midi – AU CAS OU). Et il n’y a pas de honte à ça. Pour la robe vous serez, normalement, seule à choisir, vous aurez, normalement, un peu plus de budget que pour vous acheter votre robe du 31 décembre, et pour une fois, c’est un achat que vous « devez » (du verbe DEVOIR) faire.

Alors il y a celles, qui comme moi, savent tout de suite ce qu’elles veulent, vont dans une ou deux boutiques et basta. Bam. Robe choisie. Mais pour les autres voici quelques conseils qui j’espère vous aideront un peu.

LE REPÉRAGE

Dès le top départ, commencez par regarder sur internet, TOUT y est. Et regardez TOUT, car on peut avoir de bonnes surprises.  Dans le désordre (et pas par ordre de préférence) : Delphine Manivet, Celestina Agostino, Jenny Packham, Pronovias, Rim Arodaky, Laure de Sagazan, Rosa Clara, Vera Wang, Reem Acra, David Purves, Violette la Magnifique, Suzanne Ermann, Marie Laporte, Ugo Zaldi, Marchesa, Matthew Williamson, Stephanie Wolff,  Alberta Ferreti, Nuit Blanche, Carolina Herrera, Manon Pascual, Les ateliers d’Organse, Gueule d’Ange (pour les suisses), Soeurs Waziers (pour les belges), Sidonie Floret, et les dinosaures (rapport à l’âge, pas au style) chez qui on trouve parfois des surprises Pronuptia, Cymbeline etc. ET j’en oublie surement.

Puis faites vous une petite sélection – en fonction de votre style dans la vie de tous les jours, de votre silhouette, et de vos envies – que vous matcherez avec votre budget et que vous irez essayer ou non.

(c) De haut en bas, de gauche à droite, Delphine Manivet via Martha Stewart, Celestina Agostino, Celestina Agostino, Delphine Manivet via CosmoBride

LES BUDGETS, LES MARQUES, LES CRÉATEURS

Il y a évidemment des différences de prix entre marques et entre créateurs.

Cela s’explique par le fait que certains créent des modèles uniques et sur vos mesures (Celestina Agostino par exemple, qui demande pour ses créations uniques un budget important, souvent au dessus de 8000 euros – le prix du rêve), d’autres créent votre robe sur mesure à partir d’un modèle existant (comme Delphine Manivet, Laure de Sagazan, etc robe en moyenne autour de 2000-4000 euros) dans de très belles matières. Enfin vous avez les robes « toutes prêtes » que l’on ajustera parfaitement à votre taille – c’est ce qu’on vous proposera chez Pronovias ou Metal Flaque (vous trouverez chez ce multi marques plein de créateurs supers de Vera Wang à Ugo Zaldi). Et puis, e-commerce en puissance, vous pourrez aujourd’hui acheter votre robe sur internet, soit dans des sites de prêt-ap proposant quelques modèles de marques (Net-A-porter, Shopbop, JCrew etc) – avec des envois et retours souvent gratuits, cela vaut le coup d’essayer – ou chez nos amis de la Redoute pour la collection Delphine Manivet (disponible deux temps février et avril 2012) ou Brand Bazaar ou vous retrouverez des modèles Celestina Agostino créés pour l’occasion et à prix doux.

Le message : vous avez l’embarras du choix, et soyez heureuse car le choix de la mariée qui cherche à s’habiller pour son mariage ne s’est vraiment étoffé que depuis 18 mois, grâce à la naissance de nouveaux créateurs inspirés, à la démocratisation de la robe de mariée et à l’influence bénéfiques des designers de génie (DM, CA pour ne pas les citer) sur leurs petits camarades !

Et il y a l’option de pousser la porte des créateurs, non estampillés « mariage », chez qui vous pourriez toujours trouver une robe en prêt à porter taille 38 et blanche, parfaite pour votre tenue de mariée (et souvent dans un budget raisonnable)

(c) Stéphanie Wolff

LES ESSAYAGES

Contrairement à ce que beaucoup d’entre nous pensent, ou ont envie de penser, PAS BESOIN D’ALLER UN AN AVANT FAIRE VOS ESSAYAGES !! La plupart des créateurs, qui partent de vos mesures, n’ont besoin que de quatre mois pour réaliser la robe de vos rêves. Une fois que vous savez ça, vous comprendrez que cela ne sert à rien de vous pointer dare-dare chez Delphine Manivet le 1er septembre sachant que votre mariage est le 12 Juillet. Le risque : que vous vous retrouviez noyées au milieu de 4000 autres jeunes fiancées, lors d’un essayage le samedi à 15h. La plupart des boutiques savent que c’est un grand moment pour vous, et ne sauraient brider votre enthousiasme en vous disant « désolée mademoiselle, mais on n’a pas de place jusqu’à novembre » donc elles cèdent à vos supplications, mais pourtant, le mieux serait d’attendre un peu. Au moins, là vous aurez du temps pour vos essayages, au calme, et vous pourrez même faire venir votre maman, et une ou deux copines (maximum, oui je sais c’est tellement génial, mais bon en fait la surprise pour tout le monde c’est mieux non ??).

Sinon pour le nombre de créateurs à aller voir, c’est vous qui voyez. Moi qui avais essayé 3 robes de trois créateurs différents, je dois l’avouer, si c’était à refaire, je pense que j’en essayerais plus, simplement parce – qu’a priori – cela n’arrive qu’une fois dans une vie, et que c’est un moment sympa. Aussi, il se peut que vous flashiez sur un modèle qui ne se révèle pas top aux essayages et inversement.

(c) Nuit Blanche, Manon Pascual

LE CHOIX

Pour le coup de foudre, vous le saurez vite fait. Il y a toujours une robe qui sort du lot. Faites votre choix et n’y pensez plus jusqu’au mariage (pour éviter le mal connu du « je crois que j’aime plus ma robe ! »). Et pas d’angoisse si vous avez choisi la même robe qu’une autre (ce qui peut arriver malgré l’immense choix disponible) : j’ai souvent vu des jeunes filles porter la même robe de mariée mais je n’ai jamais eu l’impression de déjà-vu (la magie du mariage)…

Dernier conseil, HAVE FUN !!

(C) De haut en bas de gauche à droite, Delphine Manivet pour la Redoute, Celestina Agostino pour Brand Bazaar, Reem Acra sur Shopbop, Delphine Manivet pour la Redoute.

Et dans le blog, vous retrouvez régulièrement plein d’articles sur des créateurs, robes coup de cœur etc etc. Cliquez ici pour lire tous les articles “mode”.